x

Solutions globales

La toiture plate compacte et duo - nouvelle constructions et rénovation

Les membranes souples d’étanchéité à l’eau qui recouvrent les toitures plates sont toujours très résistante à la diffusion de la vapeur d’eau (valeur μd comprise entre 15m et plusieurs centaines de mètres). Par conséquent, l’humidité contenue dans une toiture plate ne peut pas sécher vers l’extérieur. Dans une toiture à versants au contraire, sélectionner une sous-toiture ouverte à la diffusion de vapeur d’eau permet ce séchage vers l’extérieur. 

Lors de la construction d’une toiture plate, il convient donc d’apporter un soin particulier à la gestion de la quantité de vapeur d’eau qui est inévitablement contenue dans le complexe de toiture, compte tenu de la diffusion de vapeur, de la convection, de l’humidité présente pendant la construction, etc. 

On distingue traditionnellement 3 types de toitures plates : la toiture chaude, la toiture inversée, et la toiture froide. Chacune de ces construction traite l’humidité différemment. La toiture froide et la toiture inversée sont déconseillées au vu des risques de dégâts au bâtiment et au vu de la faible efficacité de l’isolation thermique. Dans une toiture chaude, on place l’isolant thermique au-dessus d’un pare-vapeur posé sur le plancher de toiture, lui-même fixé sur la structure portante. La toiture chaude est le type le plus courant en Belgique. 

Le présent texte traite d’un quatrième type de construction de toiture plate : la toiture compacte et la variante la toiture duo.

  1. iQ3 isolation par cellulose
  2. Profilés d’épaississement standards iQ3-profil ES (165 - 365)
  3. Isolation Nativo Flex
  4. INTELLO / INTELLO PLUS
  5. TESCON VANA
  6. AEROSANA VISCONN (FIBRE) (white) - Couche liquide étanche à l’air
  7. Système AEROFIXX: pistolet à air comprimé & AEROSANA VISCONN FIBRE en sachet tubulaire
  8. CONTEGA SOLIDO IQ (enduisable & intelligent pour l'intérieur et l'extérieur)
  1. Membrane d'étanchéité à l'eau
  2. Panneau de construction
  3. Calle de pente
  4. Poutre en bois en I
  5. Latte
  6. Finition intérieure
  7. Poutre en bois
  8. Membrane d'étanchéité à l'eau
  9. Isolant résistant à la compression
  10. Membrane d'étanchéité à l'eau/pare-vapeur
  11. Panneau de construction
  12. Poutre en bois
  13. Latte
Description
Téléchargements
Pages apparantées
  • TÉLÉCHARGEZ LA DESCRIPTION COMPLÈTE (VOIR ONGLET 'TÉLÉCHARGEMENTS') 

    Dans une toiture compacte le frein-vapeur est placé en continu sous la structure portante en bois, et l’espace entre le platelage, la structure et le frein-vapeur est intégralement rempli avec de l’isolant. 

    Différence fondamentale par rapport à une toiture froide : aucune lame d’air, ventilée ou non, entre le plancher de toiture et l’isolation. Le but est d’éviter des courants de convection entre platelage et isolant et à travers l’isolant même. 

    La toiture compacte présente des avantages par rapport à d’autres types de toitures, spécialement la toiture chaude. 

    Coût avantageux 

    • La toiture compacte est souvent de loin la solution la plus économique, surtout en cas de rénovation (il n’est pas nécessaire de rehausser les acrotères etc., les évacuations de l’eau peuvent être maintenu, …) et pour de petites surfaces (arrière-bâtiment en ville, toit mansardé, etc.). 
    • Vu que l’isolant est placé dans l’épaisseur de la structure, même avec des épaisseurs d’isolant importantes, on obtient des toitures moins épaisses. 
    • Puisque sous le plancher de toit une isolation non résistante à la pression peut être appliquée, elle est habituellement meilleur marché que celle résistante à la pression à utiliser au-dessus du platelage. En outre, on utilise dans les toitures compactes souvent des isolants insufflés comme la cellulose iQ3, ce qui permet de combiner un placement rapide et sans déchets avec un remplissage sans vides ou fentes, même dans le cas de compartiments avec une forme complexe, par exemple en appliquant des calles de pente sur les poutres ou des profils épaississants tels que le iQ3-profil sous les poutres. 

    Sûr et sec 

    • La mise en oeuvre (pose et fixation) de l’étanchéité à l’eau est le plus facile sur une surface continue et dure, concrètement le plancher du toit. 
    • Contrairement aux toitures chaudes, l’isolant est placé par l’intérieur après réalisation complète de l’étanchéité à l’eau de la toiture. Aucuns risques d’humidification liés aux intempéries. 
    • Malheureusement, il arrive fréquemment que la couverture extérieure du toit depuis le début n’est pas 100% imperméable à l’eau ou qu’après la pose se produisent de petites fuites où de l’eau pénètre sporadiquement. Avec les toitures chaudes, les petites fuites n’apparaissent pas, parce que le pare-vapeur sous l’isolation agit comme une deuxième couche d’étanchéité à l’eau. Et quand elles apparaissent quand-même, il n’est souvent pas évident de les localiser. La structure sous-jacente n'est sans doute pas dégradée, mais l’isolation est (peut-être dès le début) humide.

      Dans le cas d’une toiture compacte au contraire, en cas de défauts lors de la pose de l’étanchéité de la toiture qui engendreraient des infiltrations, ceux-ci peuvent être détectés, localisés et donc réparés avant la pose de l’isolant et du frein-vapeur. Dans le cas d’une infiltration d’eau faible exceptionnelle par après, le toit peut encore sécher vers l’intérieur, ce qui est pratiquement impossible avec une toiture chaude. 

    Étanche à l’air 

    • Étant donné que la couche d’étanchéité à l’air de la toiture (le frein-vapeur) se trouve en-dessous de la structure du toit, il est aisé de la relier soigneusement à la couche étanche à l’air du côté intérieur des murs. A l’inverse, une toiture chaude impose en général de poser des membranes d’attente pendant les travaux de gros-oeuvre. En cas de rénovation ceux-ci manquent, ce qui résulte souvent dans des flux d’air extérieur circulant entre les gîtes, donc du côté chaud de l’isolant. 
    • Le placement correct du frein vapeur peut être testé en plaçant le bâtiment en dépression (par exemple avec un appareil BlowerDoor) et les fuites peuvent être réparées. Dans le cas d’une toiture chaude, avec le pare-vapeur sur le plancher du toit, c’est beaucoup moins évident. 

    Écologie 

    • A comparer : l’analyse en détail avec TOTEM de la prestation écologique d’une toiture compacte avec comme isolant de la ouate de cellulose iQ3 et un frein-vapeur hygrovariable pro clima INTELLO (PLUS) à base de polyoléfines, vis-à-vis d’une toiture chaude avec un isolant synthétique ou un isolant à haute densité à base de fibres de roche placé sur un pare-vapeur. La Déclaration de la Performance Environnementale Belge (EPD-B) de la cellulose iQ3 est disponible. 

    La variante: la toiture duo 

    • Dans le cas des toitures qui sont (partiellement) ombragées, ou équipées de couches supplémentaires comme une terrasse ou une toiture verte, l’ensoleillement estival est atténué, et l’assèchement de la toiture est limité. En ajoutant sur le platelage un pare-vapeur et une couche d’isolation supplémentaire, on obtient une toiture duo, qui est une construction sûre. La couche isolante supplémentaire permet que le platelage absorbe moins d’humidité pendant l’hiver et donc réduit l’exigence de séchage estival. 

    Attention: règles à respecter lors de la construction d'une toiture compacte et duo 

    • Afin de s’assurer que le potentiel d’assèchement du toit compact soit suffisamment grand, et que par ailleurs l’humidification reste limitée, il faut suivre les règles suivantes. En plus quelques conseils permettent d’améliorer encore la sécurité hygrométrique. (TÉLÉCHARGEZ LA DESCRIPTION COMPLÈTE (VOIR ONGLET 'TÉLÉCHARGEMENTS')